samedi 12 décembre 2015

(255) – SOMEWHERE IN FRANCE IN 1918 – APO 725



Cette histoire a débuté il y a près d'un an, en Novembre 2014, quand sur un site de vente internationnal situé sur la cote Ouest des USA j'ai pu acheter cette modeste carte.





Modeste pour la vue qui est très courante, mais intéressante pour la partie texte.
En effet elle est envoyée par un officier le 2nd lieutenant H.M. LUNDQUIST du "A.S S.C. AMER E.F." . Cette dernière appellation était pour moi un peu mystérieuse sauf que j'avais compris que "AMER.E.F." signifiait "American Expeditionary Forces" et que l'action se passait en Septembre 1918. Le cachet de censure semble être le 314 ou le 814.
J'ai alors commencé une recherche en passant par un forum philatélique anglophone que je fréquente peu: https://groups.google.com/forum/#!topic/rec.collecting.stamps.discuss/QgZyTVs9h8k
Une des réponses m'a orienté vers le site de la Military Postal History Society (http://www.militaryphs.org/). Ayant interrogé la dite association, je reçu quelques jours après un message d'un de ses membres Mr Alfred F. KUGEL qui me précisait que malheureusement seul le cachet ARMY POST OFFICE MPES (Military Postal Express Service ), du type "A3001" pourrait indiquer la localisation de ce bureau postal aux armées (Army Post Office = APO) et que malheureusement celui-ci était illisible, Il me précisait au passage que l'expéditeur étant un officier il avait auto-censuré sa carte.


Il est de réputation notoire et locale qu'à la fin de la 1ère guerre mondiale des soldats américains ont stationné à Saint Maixent (qui n'était pas encore L'Ecole) dans des baraquements situés approximativement à l'emplacement du Quartier Coiffé. Il s'agissait principalement d'élèves aviateurs, d'unités de transport et d'un quartier général, tout cela comptant environ 6000 hommes. Le port de La Rochelle était un des ports de débarquement de ces unités et la voie naturelle pour rejoindre Paris via Poitiers passait par Saint Maixent.


Un an presque passa, sans que je pusse avancer de beaucoup dans mes recherches, quand en Septembre 2015 une de mes alertes sur un site de vente aux enchères européen sur le mot "Maixent" me ramena cette enveloppe que le vendeur présentait comme étant originaire de Saint Maixent.




Interrogé par mes soins il me certifia l'origine et fournit pour cela le fragment d'une copie d'une liste sans en préciser la référence. Le prix étant modeste j'achetai cette enveloppe. Datée du 11/10/1918 l'oblitération partielle laisse quand même lire un numéro le "725" celui attribué à Saint-Maixent, comme me l'affirmait le vendeur. Cette enveloppe envoyée par un sergent est censurée et contre-signée par un autre 2nd lieutenant. Le numéro de la censure semble être le 918.
Je mis alors une alerte avec les mots clés "APO" et "725" sur le site de ventes international et bien m'en pris car quelques semaines plus tard en Novembre c'est cette carte que je pus me procurer.



Le cachet est presque totalement illisible mais laisse voir le numéro 725. La carte est datée du 29/11/1918, le cachet semble l'être du 30, la censure contresignée est celle d'un autre 2ndt lieutenant dont le numéro semble être le 208. Le texte indique "Somewhere in France ..." malgré la signature de l'armistice.

Enfin quelques jours plus tard je reçu, avec quelques autres, ce livre provenant de la bibliothèque de feu Peter A.S. SMITH (voir http://histoire-postale.blogspot.fr/2015/01/241-revue-des-revues-4eme-trimestre-2014.html , sous Quaterly Circular).




J'ai alors parcouru rapidement mais avidement cet ouvrage afin de chercher les informations qui me manquaient ... et je les trouvais.



Page 83 la liste des "Locations of AEF post Offices in Western Europe, 1917-1921" confirme bien la présence de saint-Maixent et de son numéro 725 parmi eux. Les 4 colonnes indiquent les dates d'ouverture puis de fermeture selon la "Post Office Department List" pour les 2 premières et selon la "War Department List" pour les dernières.



Page 90 les types et durée d'utilisation des cachets et,



Page 42 et 43 les dits types de cachets manuels.




-=-=-=-=-=-

Mon objectif maintenant est de trouver le type de cachet A2011 et une preuve évidente de l'origine c'est à dire une carte ou lettre portant à la fois le n° APO 725 et l'origine Saint-Maixent.

Une fois n'est pas coutume j'ai fait un peu long et n'ai pas voulu éviter quelques digressions. Cela justifiera le fait que cette note sera probablement la dernière de l'année.

C'est pour cela que je vous souhaite d'ores et déjà de Bonnes Fêtes.

 -=-=-=-=-
Messages personnels:
Malheureusement il n'y a pas eu d'APO à Besançon. A titre de consolation, il y en a eu un au Valdahon siège de la 1st Artillery School et des Services First Division, il portait le numéro 704 entre le 20/08/1917 et le 22/05 ou le 20/08/1919 (selon la liste).
Il n'y en eut aucun en Corse, ils ne savent pas ce qu'ils ont perdu ...

-=-=-=-=-=-

Pour la suite de cette note voir la NOTE n°259

dimanche 29 novembre 2015

(254) - REVUE DES REVUES – 3 EME TRIMESTRE 2015


REVUE DES REVUES – 3 EME TRIMESTRE 2015
REVUES DE LANGUE FRANCAISE


 
*- DOCUMENTS PHILATELIQUES -N°225 – 3 ème trimestre 2015 - La revue de l'Académie Française de Philatélie .
- « L’Élise. Un bateau à vapeur français est le premier au monde à
traverser une mer en mars 1816 » par Franck Treviso
- «  « Décacheté au lazaret le bâtiment étant infesté de peste ».
Quand une mention manuscrite répertoriée réapparaît... » par Guy Dutau
- « Le premier cachet « Périodiques » » par Dominique Hardy
- « Bureaux français à l’étranger. L’apparition des recettes-distributions en 1895 » par Robert Abensur.
- « Réduction du tarif des lettres en 1908 dans les bureaux français à l’étranger. Quand la poste française prend des demi-mesures ! » par Robert Abensur
- « Les relations franco-portugaises en marge des conventions de poste franco-espagnoles entre 1849 et 1866 » par Jean-François Estel.

 
*- LES FEUILLES MARCOPHILES - La revue de l'Union Marcophile - Le n° 362 - 3ème trimestre 2015 contient entre autres:
  • « 1915 : Aider les orphelins des P.T.T. » par Laurent ALBARET
  • « Le fonctionnement de l'entreposeur en gare d'Angers (1867-1876) seconde partie » par Gregory CHOUTEAU
  • « La carte d'abonnement à la réexpédition »par Rodolphe PLEINFOSSE
  • « Histoire de la double relation postale du principat d'Andorra – Chapitre I (2ème partie) - L 'établissemnt d'un bureau de poste français à Andorra-la-Vella le 19 Septembre 1882 … resté sans lendemain » par François DUPRE
  • « Etude sur les premières cartes des Routes de Poste, réseau de la Poste aux Chevaux » par Daniel BARRERE
  • « La fureur de lire – Conseils d'affranchissement sur la route de l'ile d'Elbe » par Michel Pierre COURTOIS
  • « Timbres à date, timbres et griffes « standard » - timbre T (taxe à payer) seconde partie » par luc GUILLARD et Robert ABENSUR.

REVUES DE LANGUE ANGLAISE

 
*- THE QUATERLY CIRCULAR de l'EGYPT STUDY CIRCLE - VOL. XXII N°7 WHOLE N°254 – SEPTEMBER 2015
En dehors des rubriques habituelles concernant la vie de l'association:
  • « Khedivial Mail Line and the S,S Taif » par Scott VAN HORN
  • « Army Post – King Farouk 3 mills green on cover : census Update » par Andy GOULD
  • « Reporting from the Suez Canal Zone » par John DAVIS
  • « In search of Rifleman A, FERGUSON » par Jack GRAHAM
  • « Postcards and/or pictures of Post Office » par John DAVIS
  • « Travels of an early airmail ciover to India » par Scott VAN HORN.
*- HAITI PHILATELY – Vol.XLI:3 Whole 163 MOIS - 2015 - La revue de la Haiti Philately Society ( http://haitiphilately.org ) . En dehors des rubriques habituelles concernant la vie de l'association:
  • « A provisional forgery on cover » par Peter C. JEANNOPOULOS
  • «  CTOs & EKUs » par Peter C. JEANNOPOULOS
  • « Windel's column : haiti's Chiefs of State and philately : Would you be so kind to sign my stams, mr. President ? » par Wolgang WINDEL
  • « Additional HAPAG pursermarks » par Peter C. JEANNOPOULOS
  • « Check of 7 191 Liberty heads : The earliest, latest and rarest – Part 1 : LH Imperf EKU and LKU » par Wolgang WINDEL
  • « A brief history of collecting the « Liberty head » issues » par Brian MOORHOUSE

dimanche 15 novembre 2015

(253) - NOTES DE LECTURE - LES ATELIERS ET CENTRES DE TRI EN FRANCE


J'ai deux bonnes nouvelles à vous annoncer:

  1. je n'ai pas attendu 8 ans pour lire et chroniquer ici un livre que je viens d'acheter
  2. la prochaine note de ce blog est déjà rédigée ... mais il vous faudra patienter 15 jours.


 
 
"Les ateliers et centres de tri en France –
Etude des timbres à date modernes [période de 1950 à 2014]"
par Patrick LAVENAS – Edité par l'Union Marcophile
comme étant le n° Hors série 2015-02
360 pages – 40 Euros + 10 euros de port
Voir :

C'est un sujet ésotérique pour la plupart des collectionneurs et pour ceux qui s'intéressent à l'histoire postale y compris la contemporaine. Les informations nécessaires semblent, la plupart du temps, difficilles sinon impossibles à obtenir, ce ne sera plus le cas.



A mon humble avis l'intérêt principal de cet ouvrage se situe dans les 23 premières pages où se trouvent les informations générales et historiques concernant l'organisation postale des centres de tri (au sens large). Elles sont claires, succinctes, elles me semblent indispensables.

Ensuite suivent sur 260 pages, classées par département, les oblitérations manuelles et mécaniques recensées, décrites et illustrées. Pour moi, comme pour beaucoup d'autres, on "saute" directement sur les pages les jugées les plus intéressantes c'est à dire celles des départements qui nous intéressent.
Puis nous trouvons trois chapitres annexes portant sur les "Entrepôts postaux" (sujet d'importance à mes yeux), les "centres courrier, plateformes & centres de distribution" ainsi que les les "Agences et établissements de livraisons des colis" (dont j'ignorais l'existence ...).

En fin deux pages de bibliographie et une faisant référence à plus de 150 sites internet, dont celui-ci qui m'est cher (http://www.cnt-f.org/) ... et celui-là qui me coûte cher (http://www.delcampe.net/)

Je m'empresse de le ranger dans "La Bibliothèque Idéale de l'Histoire Postale de France":

EVALUATION:
*** Indispensable pour qui étudie cette partie de l'histoire postale moderne et contemporaine française
** Nécessaire pour ceux qui se limitent à un département

dimanche 4 octobre 2015

(252) - EXPO DE 1931 - UN PEU FABRIQUE ...MAIS BON, ON VA PAS SE PLAINDRE...(M.A.J DU 08/10/2015)


Lettre de Nancy pour Paris du 24/01/1932 
affranchie d'un timbre type Femme Fachi à 0.50 (Y&T n°272) retiré en Novembre 1931.
Tarif intérieur de la lettre du 1er échelon de poids du 01/08/1926
Cachet d'arrivée du 25/01/1932 de Paris RP au dos


Cette lettre serait tout à fait banale malgré le cachet manuel de l'exposition et le cachet carré "pseudo-Daguin" s'il n'y avait pas le timbre...


Celui-ci présente en effet un fort décalage de perforation. Il est attenant à la marge inter-panneaux, celle-ci portant le chiffre 4.

Tout ceci serait bien beau si cette lettre ne semblait avoir été fabriqué dans un but "purement philatélique", c'est à dire faire plaisir à un collectionneur.
Surtout si la destinatrice est la Madame du Monsieur dont il est question ici ...

Cependant, pour moi, ce timbre me pose questions:
- cette variété est elle déjà connue et répertoriée
- que signifie le chiffre 4 dans la marge inter-panneaux (sachant que cela ne peut être le millésime), le numéro du tirage ? 
Toute réponse sera bienvenue par le biais des commentaires ci-dessous.

Mise à Jour du 08/102015: La réponse souhaitée ci-dessus est arrivée, vous pouvez la lire ci-dessous dans les commentaires. Merci Marcorse !

dimanche 26 juillet 2015

(251) - REVUE DES REVUES - 2EME TRIMESTRE 2015

REVUES DE LANGUE FRANCAISE


 
*- DOCUMENTS PHILATELIQUES -N°224 – 2 ème trimestre 2015 - La revue de l'Académie Française de Philatélie (site: http://www.academiedephilatelie.org/).
  • «  « Postes Militaires Françaises » de l'armée d'Orient ouvertes au public – le cas des gares du chemin de fer Smyrne-Cassaba et Prolongement » par Alexandre GALINOS
  • « Les premières extensions de la poste pneumatique hors de Paris » par Hervé BARBELIN
  • « Les bureaux de quartier de Paris de janvier 1852 à septembre 1863 (complément) par Bernard PLATZER,
  • « Les étiquettes de fermeture (wafer seals) un phénomène transitoire de l'époque victorienne ou non ? 2Ème partie » par Guy DUTAU

 
*- LES FEUILLES MARCOPHILES - La revue de l'Union Marcophile (site: http://www.union-marcophile.fr/) - Le n° 361 - 2ème trimestre 2015 contient entre autres:
  • « L'évolution de La Poste à Uzès en 2015 » par Joël IBERT,
  • « Le corps de la gendarmerie de France de Louis XIV à Louis XVI (seconde partie)» par Marcel BOUEYGUET,
  • « Histoire de la double relation postale de Principat d'Andorra – Chapitre I Quand l'Espagne prend l'avantage » par François DUPRE,
  • « Vendée : Projet de remplacement des lettres-timbres des boîtes rurales » par Denis PINHAS ,
  • « Le couperet tombe … la lettre ne sera jamais remise ! » par Gilbert MOREL avec la collaboration de Rodolphe PLEINFOSSE
  • « Le fonctionnement de l'entreposeur en gare d'Angers 1867-1876 – 1ère partie » par Grégory CHOUTEAU
  • « A propos des GC « refaits » » par Jean CORNUEJOLS
  • « Timbres T (taxe à payer) » par Luc GUILLARD et Robert ABENSUR 

REVUES DE LANGUE ANGLAISE



 
*- THE QUATERLY CIRCULAR de l'EGYPT STUDY CIRCLE ( site : http://www.egyptstudycircle.org.uk/ ) - VOL. XXII N°6 WHOLE N°253 – JUNE 2015
En dehors des rubriques habituelles concernant la vie de l'association:
  • « Radio theatre egyptian style » par Mike MURPHY – à propos d'une pseudo-carte utilisée dans une pièce de théatre et qui ressemble à une vraie mais avec une erreur philatélique intentionnelle ou non,
  • « The story behind the cover » par Peter GREECH – présentation de deux lettres
  • « US Army post offices in Egypt during World War II » par Richard S, WILSON – un très bel article sur les bureaux US en Egypte pendant la seconde guerre. Comme tous ne portent pas un numéro et qu'ils furent migrateurs pendant le conflit ils sont parfois très difficiles à identifier,
  • « The « Imprimés » postmarks addendum and correction » par Roland DAUWE
  • « The way of the Official : I Pigeon Post » par Edmund HALL - La relation avec humour d'un essai de poste officielle par pigeons (en provenance de Manchester!) entre El Arish et le Sinaï. Ceux qui devaient occuper les bureaux de relai dans le désert rentrèrent au Quartier Général avant les pigeons … et l'expérience fut abandonnée le lendemain.


*- HAITI PHILATELY – Vol.XXXXI:2 Whole 162 JUIN - 2015 - La revue de la Haiti Philately Society (site: http://haitiphilately.org ) . En dehors des rubriques habituelles concernant la vie de l'association:
  • « Imperforate Liberty Head – another earliest known usage » par Brian OAKES
  • « Origin of the 1860 haitian »Patriotic cover » discovered » par Brian OAKES
  • «  Windel's column – HPS meeting in Pétionville » par Wolgang WINDEL
  • « More on perfins » par Peter C JEANNOPOULOS
  • « Interesting postal stationnery » par Mike PARKER
  • « Review : HAPAG in Haiti – a basic book , well done ! » par Wolfgang WINDEL
  • « The UPU illegal issues of Haiti – issues falsely claimed to have been issued by the haitian postal service » par Wally DELTORO
  • « A Lecont mixed franking » par Peter C JEANNOPOULOS
  • « An exotic destination »par peter C JEANNOPULOS
  • « Scott 133 and its « relatives » - some are hard to find » par Wolgang WINDEL

dimanche 19 juillet 2015

(250) NOTES DE LECTURE - LES COLONIES FRANCAISES - TARIFS ET SERVICE POSTAL 1848-1878 - LES COLONIES D AMERIQUE


" LES COLONIES FRANCAISES - TARIFS ET SERVICE POSTAL 1848-1878 - 
LES COLONIES D AMERIQUE " 
par Mme Michèle CHAUVET - Editions Brun &fils - 2008 - 440 pages 1850 grammes -


Cet ouvrage présente comme l'indique son titre l'ensemble des tarifs en usage pour chacune de ces colonies vers la France et le reste du monde ainsi que de la France vers chacune des colonies.
Y sont répertoriés les voies du commerce comme celles des paquebots, françaises ou anglaises, les correspondances d'armées ou de service, comme celui des mandants.
Toutes les références officielles celles de la métropole comme celles des administration coloniales sont citées.
En annexe on peut trouver, entre  autres, les types des oblitérations et les quantités de timbres-poste utilisés.
A priori tout doit y être, je n'ai aucun moyen de le vérifier. 

L'iconographie est superbe et riche. Outre les reproductions de gravures, tableaux, photos (dont les sources ne sont pas toujours précisées), environ 200 lettres sont reproduites en couleurs et commentées, ainsi que quelques timbres. 

A mes yeux cet ouvrage a pour principal défaut l'étroitesse de la période (30 ans) par rapport à l'ensemble des territoires étudiés. Ce qui fait que son coût peut sembler excessif pour ceux qui ne s'intéressent qu'à une seule colonie. C'est pour cela que je me suis abstenu d'acheter le suivant. Cependant cela ne devrait pas gêner ceux qui ont les moyens de collectionner ces fragments d'histoire postale.
A défaut d'un index qu'il me semble difficile de concevoir ici, une table des matières un peu plus étendue aurait été utile.

Si je me permet de le ranger dans "La Bibliothèque Idéale de l'Histoire Postale de France":

EVALUATION:
*** Indispensable pour qui étudie cette partie de l'histoire postale d'une de ces colonies

dimanche 5 juillet 2015

(249) - RETOUR AUX ORIGINES (*)

Lettre Avion de Paris déposée au bureau de la Rue La Pérouse 
pour Kampala en Ouganda ( alors Colonie Anglaise)
Affranchie par 3 timbres à 1.50 F (Y&T n°273) + 2 timbres à 0.50F (Y&Tn°272) 
soit un total de 5.50F
Tarif de la lettre de 1 à 10 grammes par avion pour l'Afrique de l'Est anglaise du 06/06/1931
soit 1.50F pour la lettre (de 1 à 20 grammes) pour l'étranger + 4.00F de surtaxe aérienne pour 10 grammes

Le parcours:
1) Dépôt au guichet (?) du bureau de la Rue la Pérouse à Paris le 22/10/1931 à 16h00
2) Traitée en arrivée au Bureau de Paris Gare PLM Avion (Gare de Lyon) le 22/10/1934 à 21h00
3) Traitée au départ au Bureau de Paris Gare PLM Avion (Gare de Lyon) le 23/10/1934 à 6h00
4) Traitée à Marseille-Gare en arrivée (?) le 24/10/1931 à 11h00
5) Traitée en arrivée à Kampala le 04/11/1931 à13h00
soit un délai de 13 jours environ.

Les étapes intermédiaires ne sont pas connues, mais j'aurai tendance à penser qu'il y eut une étape au Caire.

Les érudits chercheurs de mon forum préféré ne tarderont pas à nous donner les horaires, les compagnies, les modèles des avions et les noms des pilotes ayant participé à ce périple. De même ils lèveront mes interrogations et rectifieront mes erreurs.

Nota: pour simplifier la rédaction j'ai remplacé les indications horaires 16*, 21* etc par 16h00, 21h00, etc. En fait il faudrait lire (et donc que je l'eusse écrit) "durant la 16ème heure", "durant la 21ème heure", etc... mais je suis paresseux et il fait trop chaud.


(*) Léger glissement sémantique et géographique. Fachi n'est pas en Ouganda mais au Niger. 
D'ailleurs à ce propos si vous voyez passer une lettre affranchie par mes petites préférées à destination de Fachi, voire même en attendant mieux du Niger, n'hésitez pas à me contacter par les commentaires de cette note ou par les moyens qui vous sont habituels.

vendredi 12 juin 2015

(248) - RECOMMANDE PROVISOIRE

Lettre recommandé avec Avis de Réception de Saint-Maixent-L'Ecole du 06/04/1945
Reçue à Niort le 07/04/1945 - Affranchie par Y&T n°656 (à 4F) et n°693 (à 2F)
Tarif du 01/03/1945: 2f pour la lettre du 1er échelon + 4 F pour la recommandation 


Je m'étais toujours demandé pourquoi ce type de courrier était dénommé "recommandé provisoire" par les vendeurs et les collectionneurs.
J'ai donc posé la question à un de ceux qui savent et voici sa réponse citant les textes officiels.

"" B.O. n° 30, 1942, page 711 :
« Note Po.3 du 23 octobre 1942, relative à l’utilisation des nouveaux registres 510 et 510 bis et de la fiche 517-2.
L’Imprimerie nationale ne pouvant plus fournir de registres n° 510 et 510 bis (ancien modèle) par suite de pénurie de papier, de nouveaux registres comportant 1920 cases, mais sans étiquettes gommées, ont été mis en service.
Il reste bien entendu, que les registres de l’ancien type devront être utilisés, et de préférence par les bureaux des trois premières classes, jusqu’à épuisement des stocks. (…)
UTILISATION DES NOUVEAUX REGISTRES.
En raison de la suppression des étiquettes gommées, il conviendra d’éviter que deux ou plusieurs objets soient inscrits sous le même numéro. A cet effet il est recommandé au personnel de cocher, dès utilisation, chaque case des registres.
Le numéro d’enregistrement sera reproduit à la main sur chacune des parties de la fiche n° 517.
Les agents de guichet porteront, en outre, d’une manière très apparente, de préférence au-dessus de l’adresse des objets, l’une des mentions ci-après :
ChL, ChB, ChF, LR, PLR ou OPR
suivant qu’il s’agira d’un chargement lettre, d’un chargement boîte, d’un chargement en franchise, d’une lettre recommandée, d’un paquet-lettre, d’un objet à prix réduit ou en franchise. Cette mention sera suivie du numéro de dépôt au registre n° 510 ou 510 bis. (…)
Les mentions ainsi portées sur les envois risquant de ne pas être toujours lisibles notamment lorsque l’emballage sera constitué par de la toile ou du papier de couleur foncée. Il conviendra pour pallier cet inconvénient, d’utiliser les bandes gommées extraites des feuilles de timbres vendues au détail. Ces bandes, judicieusement découpées et revêtues à l’avance de la griffe du bureau, recevront en outre, au moment du dépôt, l’indication de la nature de l’objet en abrégé (PLR, OPR, LR etc.) et le numéro d’enregistrement. (…) »

B.O. n° 11, 20 avril 1947, pages 243-244, Note Po. 3 et 5 du 15 avril 1947 relative à la mise en service de carnets d’enregistrement des objets chargés et recommandés à étiquettes gommés :
« Par suite de la pénurie de papier, l’Administration avait été amenée, au cours des années 1942/1943, à remplacer les carnets d’enregistrement n° 510, 510bis, 512 et 512bis en service jusqu’à cette époque, par des registres ne comportant plus d’étiquettes gommées. (...)
L’amélioration progressive des approvisionnements en papier a permis de reprendre la fabrication des registres à étiquettes gommées. C’est ainsi que des carnets 510 et 512 du modèle en usage avant les hostilités sont déjà en service et que les bureaux seront pourvus de registres n° 510bis et 512bis à bref délai.
L’état des stocks de papier rose a obligé toutefois l’Administration à en limiter l’emploi à la fabrication des carnets 510bis. Les registres 512bis seront progressivement confectionnés en papier blanc avec impression de teinte noire. En outre, pour éviter toutes confusions, l’étiquette gommée comportera un quadrillage noir. (...)
Il reste bien entendu que les registres de l’ancien type devront être utilisés jusqu’à épuisement complet des stocks. » ""

La marque [AR] indique l'existence d'un Avis de réception (n°514) lors du dépôt dont le tarif 2F devait être normalement matérialisé sur celui-ci et immédiatement annulé.
(Voir  sur mon forum préféré).

Je remercie Luc G. pour avoir répondu à mes interrogations et m'avoir fourni les références aux B.O

vendredi 15 mai 2015

(247) - REVUE DES REVUES - 1ER TRIMESTRE 2015

 
REVUE DES REVUES – 1ER TRIMESTRE 2015


REVUES DE LANGUE FRANCAISE
 
 
*- DOCUMENTS PHILATELIQUES -N°223 – 1er trimestre 2015 - La revue de l'Académie Française de Philatélie .
  • « L'envoi d'imprimés sans adresse personnelle au 19ème siècle » par Dominique HARDY
  • « Les postes locales du Maroc (1891-1911) – Comment déchiffrer certains affranchissements mixtes et certainres mentions » par Maurice HADIDA
  • « L'extension du service intérieur des colis postaux à la Moselle avant 1940 » par Jean-Pierre FLOTTE
  • « Les étiquettes de fermeture (waferseals) : un phénomène transitoire de l'époque victorienne ou non ? - 1ère partie" par Guy DUTAU



*- LES FEUILLES MARCOPHILES - La revue de l'Union Marcophile - Le n° 360 - 1er trimestre 2015 contient entre autres:
  • « Paris 1885 : le rajout du numéro de bureau dans les timbres à date » par Christophe HITCHEN
  • « Des traces d’acheminement souvent négligées avant le 1er juillet 1832 – seconde partie » par Gilbert DOURON
  • «  La vie de l’Atelier Histoire Postale en Milieu Rural (AHPMR) »
  • «  À propose de la marque Troyes-Rebut » par Jean-François BAUDOT
  • «  Les parcours parallèles des ballons montés “Ville de Paris” et “Général Chanzy” échoués en décembre 1870 en Allemagne » par François MARTIN
  • «  Le Corps de la Gendarmerie de France de Louis XIV à Louis XVI – première partie » par Marcel. BOUEYGUET
  • «  Lettres à charger ou à recommander remises à la main à des facteurs jusqu’en 1911 – seconde partie » par Peter KELLY et Denis PINHAS
  • «  Timbres à date, timbres et griffes “standard” – timbres “Après le départ” – seconde partie » par Luc GUILLARD et Robert ABENSUR
  • «  L’incohérence d’un système destiné à éviter la spoliation des envois » par G. ERESSE
 
*- LE TIMBRE FISCAL – La revue de la Société Francaise de PhilatélieFiscale - Vous ne lirez plus ici le sommaire de cette revue. J'ai décidé de ne pas renouveler mon adhésion à cette association, Ma motivation principale étant mon manque d'intérêt pour la philatélie fiscale.


REVUES DE LANGUE ANGLAISE


 
*- THE QUATERLY CIRCULAR de l'EGYPT STUDY CIRCLE - VOL. XXII N°5 WHOLE N°252 – MARCH 2015
En dehors des rubriques habituelles concernant la vie de l'association:
Ce numéro est un peu particulier En dehors des 4 articles cidessous :
  • « Suez Canal Error : The Shredder 's Story » par Shérif SAMRA à propos des timbres émis en Aout 2014 portant malhencontreusement une vue du canal de Panama
  • « Postal rates rise – and a registration surprise » par Shérif EL-KERDANI
  • « Emirates battles the forgers » par mike MURPHY – le démantèlement du bande de faussaires
  • « Book review : Egypt : From the postal concession until Suez 1932 to 1956 – Part 1 Until 1st May 1941 by John DAVIS
  • Les autres articles sont un Hommage à Peter SMITH décédé en Novembre 2014. Après 6 hommages personnels de membres de l'ESC 8 pages reproduisent en couleurs les joyaux de sa collection.


*- HAITI PHILATELY – Vol.XXXXI:I Whole 161 - March - 2015 - La revue de la Haiti Philately Society . En dehors des rubriques habituelles concernant la vie de l'association:
  • « Simon Sam/Coat of Arms – New dates and a Cap Haitien discovery » par Mayk PLEWKA
  • « Artistic Haitian Envelopes Part 7 » par Wolgang WINDEL
  • « Wolfgang Windel Column – Do you know what was Haiti's first capital ? » par Wolgang WINDEL
  • « Two Exhibits Three Awards » par Peter C. JEANNOPOULOS
  • « Exotic Destinations Part 3 – Hungary, Namibia and Grand Turks » par Wolgang WINDEL
  • « A Review of a Review » par Peter C, JEANNOPOULOS
  • « Only Known Perfin of Scott #37 » par Peter C, JEANNOPOULOS
  • « What Makes the Difference? (Report on recent Brian MOORHOUSE Haiti auction in Peterborough (GB) » par Wolgang WINDEL
  • « Miragoave Cancels » par Peter C, JEANNOPOULOS



*-THE HAITI COLLECTOR – JOURNAL OF PHILATELY AND DELTIOLOGY est mort - Vive THE HAITI JOURNAL – JOURNAL OF HAITIAN PHILATELY qui prend la suite (http://thehaiticollector.wordpress.com/ ) - Issue 1 February 2015
est entièrement consacré à
  • « The Hamburg-American Line and Haiti » par Peter C. JEANNOPOULOS et Abdel NASSAR et s'appuie lourdement ( avec l'autorisation de l'éditeur ) sur l'ouvrage de Michael R. REGO «  Steamship Lines to the Carribbean – Volume One » publié en 2005 par la British West Indies Study Circle





Je profite de l'occasion pour signaler ici une autre publication des Bureaux ALDSAR éditeur de THE HAITI JOURNAL :
- « Pharmacie Centrale d'Haïti » par Abdel NASSAR – 1er volume (?) consacré aux éditeurs de cartes postales de Haïti – La Pharmacie Centrale créée au début des années 1890 par un allemand Hermann POHLMANN édita de nombreuses cartes postales (plus de 120 y sont représentées) et cessa en Juillet 1918 quand Haïti déclara la guerre à l'Allemagne … et que tous les commerces tenus par des allemands furent saisis.





dimanche 26 avril 2015

(246) - UNE VENTE EXCEPTIONNELLE


 Ce n'est pas dans mes habitudes d'annoncer une vente philatélique.
Si je je fais aujourd'hui c'est à titre exceptionnel. 

En effet la vente dont la couverture du catalogue figure ci-dessous est celle de la collection de Peter A.S. SMITH. 
Peter SMITH est décédé en Novembre 2014. Il était l'auteur de l'ouvrage fondamental "Egypt - Stamps and Postal History" publié en 1999. Je l'avais déjà évoqué dans les notes n°49 et n°74 de ce blog.

Sa collection sera donc mise en vente le 28 Mai 2015. De fait ce catalogue sera un complément indispensable à l'ouvrage car il permettra de voir en couleurs de nombreuses pièces publiées à l'époque en noir et blanc.

 En voici le sommaire.


 J'ai bien l'intention d'y participer, même si la période que j'étudie y est peu représentée. Je vous ferai part du résultat.



samedi 4 avril 2015

(245) - NOTES DE LECTURE - LES EMPREINTES DE MACHINES A AFFRANCHIR UTILISEES EN FRANCE - ( M.A.J. DU 08/04/2015)

 "Les empreintes de machines à affranchir 
utilisées en France" 
par Laurent BONNEFOY et Luc GUILLARD, avec la collaboration de Jean-Claude DELWAULLE 
- publié en 2000 - 490 pages 
 - supplémént au n° 303 des Feuilles Marcophiles la revue de l'association  l'Union Marcophile.  
- prix à l'époque de la publication 350 FF soit environ 53 Euros (2 ans plus tard).

Pour présenter cet ouvrage je ne peux résister à l'affichage de l'avertissement (aux lecteurs) rédigé par les auteurs. 
Pour moi , il dit tout.


   Quand vous saurez qu'il n'y a eu finalement (avant 2000 date limite de cette étude) pas plus de cinq fournisseurs de machines pour les particuliers et moins de dix pour les machines de guichet des bureaux de poste vous pourrez vous dire que cette collection est bien limitée... 
Et bien allez-y!
    Les matériels prototypes y sont abondants et décrits. Les machines de remplacement aussi.
Chaque machine (et il y en a parfois plusieurs dizaines pour certains fournisseurs) sont répertoriées et les empreintes décrites. 
Pour chacune d'entre elles on trouvera:
- les généralités, prototypes, demi-série, séries
- les caractéristiques: éléments internes (mesures date, valeur) puis éléments externes (numérotation, espace publicitaire)
- les éléments variables (date, valeurs, estampille, numéroteur, signe anti-fraude, particularités)
- période d'utilisation.

Les textes officiels sont cités en extraits et leurs références sont données ce qui prouve le sérieux des recherches. Les empreintes à usage autre que postal y sont évoquées, les variétés sont signalées,  un glossaire bien utile est fourni et un tableau des machines bien indispensable aussi.
Cependant ici, je ne peux pas vous dire à quel point cet ouvrage fourmille d'informations et cela n'est limité qu'à près de 75 ans d'histoire postale.   

Je me permet donc de réactiver  "La Bibliothèque Idéale de l'Histoire Postale de France".

EVALUATION:
*** Indispensable pour qui étudie les affranchissements mécaniques
** Nécessaire pour qui veut apprendre et comprendre l'histoire postale et ne pas mourir idiot en la matière
* Utile pour tous les autres.


A mon humble avis cet ouvrage ne souffre que d'un seul défaut issu de ses qualités: son poids: 1690 grammes. Avec un chat de plus de 5 kilos sur les genoux on frôle le TMS
Et dans ce cas c'est le chat qui cède, ... en grinchouinant.

A priori ce livre n'est plus disponible sur le marché. Si les auteurs me confirment que l'on peut encore se le procurer je vous le ferai savoir ci-dessous...

MISE A JOUR DU 08/04/2015: ... Et ils l'ont fait ! Mr Joël LEROUX trésorier de l'ACEMA(*) m'a fait parvenir les informations suivantes: " Avec l'accord des auteurs Laurent BONNEFOY et Luc GUILLARD et de l'éditeur des ouvrages papier, l'UNION MARCOPHILE, l'ACEMA met en vente un CD-ROM contenant les deux ouvrages "GUIDE DES EMA FRANCAISES 1924-1999" et " GUIDE DES EMA FRANCAISES 2000-2004".
Cette présentation sous forme informatique est au format « pdf » avec table des matières et les 2 fichiers peuvent être consultés grâce au logiciel gratuit ACROBAT READER. Les auteurs ont profité de ce travail pour actualiser les deux ouvrages avec quelques corrections minimes, beaucoup d'améliorations de date et de numéros extrêmes et l'intégration dans le second ouvrage des informations de dernière heure qui avaient été publiées en encart.
Ce CDROM qui remplace 771 pages papier donne beaucoup de renseignements sur les machines à affranchir (en plus de ceux sur les empreintes). Son prix de vente est de 50 € port compris à l'ordre de l'ACEMA. (LEROUX Joel 270, rue Watteau 76650 PETIT COURONNE). (à noter qu'il est vendu 35 € port compris aux membres de l'ACEMA et de l'UNION MARCOPHILE).
(*) Association des Collectionneurs d'Empreintes de Machines à Affranchir

samedi 7 mars 2015

(244) - LE SPHINX A LA REPONSE

Dans les recherches d'un collectionneur d'histoire postale, il y a des pièces plus difficiles à trouver que d'autres. Heureusement car sinon cela n'aurait pas grand intérêt. 
Pour l' Egypte il en est ainsi de certains tarifs que j'ai déjà montrés,
Ici il va s'agir d'un type d'objet postal tombé en désuétude: la carte postale avec réponse payée. Elle a existé dans presque tous les pays dès la fin du XIX ème siècle et a disparu ... je ne sais quand.

En Egypte il en a existé plusieurs, selon les différents tarifs intérieurs et extérieurs. En voici un exemple neuf.


Entier postal carte avec réponse à 5 millièmes (tarif de la carte pour l'étranger du 01/01/1888) surchargé 4 millièmes en 1899 (tarif de la carte postale pour l'étranger de 07/1899)

Le fonctionnement était simple. L'expéditeur qui avait acheté la carte écrivait sur la partie "avec réponse" le nom et l'adresse du destinataire et écrivait au dos son message. Le destinataire répondait en utilisant la partie "réponse" qu'il renvoyait à son expéditeur initial.

Dans le régime intérieur les deux parties sont facilement identifiables, mais il est impossible de savoir si ce sont réellement des réponses. En effet il était courant et autorisé d'utiliser séparément les deux parties de la carte en écrivant à deux destinataires différents. Les deux parties étaient oblitérées dans le même pays. De plus les bureaux de poste pouvaient les vendre en détachant les deux parties pour écouler les  stocks.

Par contre dans le régime international il ne peut y avoir de confusion. La partie "avec réponse" est oblitérée dans le pays d'origine, mais la partie "réponse" est oblitérée dans un pays différent et ce tout à fait légalement.

En voici deux exemples.


 

Partie réponse d'un entier carte à 3 millièmes augmenté d'un timbre à 1 millième (pour faire le tarif de la carte depuis juillet 1899) oblitérée à Bohm. Leipa (pour Böhmish Leipa) alors en Autriche (maintenant Ceska Lipa en République Tchèque) le 08/03/1905 à destination du Caire - cachet de transit de l'ambulant Port-Said Caire du 15/03/1905.

Le suivant est encore plus impressionnant.


Partie réponse d'un entier carte à 5 millièmes surchargé SOUDAN puis surchargé 4 millièmes ( toujours pour faire le tarif de la carte depuis juillet 1899) oblitérée à Paris 25 - Rue Danton le 12/01/1902 à destination de Wadi-Halfa Camp au Soudan anglais (qui utisa les timbres et entiers égyptiens surchargés jusqu'en 1907) - cachets de transit d'Alexandrie du 19/01/1902 et de l'ambulant Béni-Souef Caire du ??/01/1902 -  cachet d'arrivée de Wadi-Halfa malheureusement illisible.

dimanche 15 février 2015

(243) - UNE EQUIPE FEMININE DE FOOT A L'EXPO DE 1931

OU PRESQUE ...

Lettre postée le 17/12/1930 à Cherbourg Maritime 
à destination des USA par le paquebot BREMEN
Tarif de la lettre 1er échelon pour l'étranger du 01/08/1926,
 1F50 matérialisé par 10 timbres "Femmes Fachi" à 15c,
+ 25c de levée exceptionnelle matérialisée par une semeuse 
selon la loi de Finances du 29 Avril 1926 

Si vous voulez tout savoir à propos des levées exceptionnelles de paquebots, voir ici .

mardi 3 février 2015

(242) - POUR 20 000 000 T'AS PLUS RIEN ! ... (+M.A.J. du lendemain)

A LIRE
 
 
 
TANT QUE C'EST ENCORE EN LIGNE.
 
Je me demande bien comment on peut écouler environ 25 000 000  de timbres-poste ! (on ne connait pas les valeurs faciales).
Qui peut en acheter ? Il n'y a plus personne qui écrit ...
Le marché de la sous-faciale va s'écrouler !
Peut-être demander une rançon. Le camion va être plus facile à revendre.  
 
Les histoires les plus courtes etc ...
 
A LIRE
 

samedi 24 janvier 2015

(241) - REVUE DES REVUES - 4EME TRIMESTRE 2014

REVUE DES REVUES – 4 EME TRIMESTRE 2014
REVUES DE LANGUE FRANCAISE
 
*- DOCUMENTS PHILATELIQUES -N°222 – 4 ème trimestre 2014 - La revue de l'Académie Française de Philatélie.
  • « Correspondance des résidents italiens en France 1940-1943 » par Claude GERARD.
  • « Les envois de photographies par la poste au XIXe siècle » par Dominique HARDY
  • « Le courrier du Portugal pour la France acheminé par voie de terre XVIIIe - XIXe siècles » par Jean LISSARAGUE
  • « Aux débuts de la poste pneumatique de Paris : les bureaux télégraphiques non rattachés aux tubes » par Hervé BARBELIN
  • « Et l’on reparle de J.A. Pichot » par Arnaud de LA METTRIE

 
*- LES FEUILLES MARCOPHILES - La revue de l'Union Marcophile - Le n° 359 - 4ème trimestre 2014 contient entre autres:
  • « Carte postale en franchise d'un soldat alsacien de l'armée française en 1914 » par Jacques GASQUI
  • « Nulle part ailleurs ,,,(sauf à Paris) » par Clément CHEVALLIER
  • « Le pigeon voyageur premier acteur de la poste aérienne(2nde partie) »  par Jean-Jacques CURGY
  • « Du timbrage des reconnaissance jusqu'en 1832 » par Raymond SENE
  • « Lettres à charger ou à recommander remises à la main des facteurs jusqu'en 1911 – 1ère partie » par Peter KELLY et Denis PINHAS
  • « Des traces d'acheminement souvent négligées avant le1er Juillet 1832 – 1ère partie » par Gilbert DOURON
  • « Timbres à date, timbres et griffes « standard » - Timbres « Après le départ » - 1ère partie » par Luc GUILLARD et Robert ABENSUR

 
*- LE TIMBRE FISCAL – La revue de la Société Francaise de PhilatélieFiscale - Ce n° 104 de Novembre 2014 contient outre les informations concernant la vie de l'association :
  • « Tout ou presque sur la taille » par Robert GEOFFROY
  • « Valeurs faciales « éléphantesques » » par Yves DANAN
  • « Des départements conquis... et perdus » par Jean-Paul FOSSE
REVUES DE LANGUE ANGLAISE

 
*- THE QUATERLY CIRCULAR de l'EGYPT STUDY CIRCLE  - VOL. XXII N°4 WHOLE N°251 – DECEMBER 2014 - En dehors des rubriques habituelles concernant la vie de l'association:
  • « French Navy in Alexandria 1940-1943 » par Edmund HALL
  • « Rural covers with two cartouches » par Mike MURPHY
  • « Sinaï & Gaza – part 4 1917to 1948 » par Edmund HALL
  • « Military matters – The Czceh Legions return through the Suez Canal » par Edmund HALL
  • « Russian Office cover goes for 8 500 Euros » par Mike MURPHY
  • « Suez Canal – or Panama ? » par Mike MURPHY
Ce numéro contient aussi une triste nouvelle, celle du décès le 29 Novembre dernier de Peter SMITH (1920-2014). C'est une grande perte pour la philatélie et l''histoire postale de l'Egypte et du Soudan anglais.
Né à Erskine Hill au nord-ouest de Londres en 1920 il émigra avec sa famille aux USA 3ans plus tard, à San Francisco. Il devint diplomé en chimie de l'Université de Californie puis docteur de l'Université du Michigan en 1944 qu'il avait rejoint pour participer à un projet sur la pénicilline. Il en devint professeur et un spécialiste internationnal des "Open-Chain Organic Nitrogen Compounds". Il prit sa retraite en 1991. Il était aussi un motard passionné.
Il fut initié à la philatélie en 1926 par un oncle qui lui offrit son premier catalogue et des timbres. Au fil des ans il remporta une liste impressionnante de grand-prix pour ses collections sur l'Egypte et le Soudan anglais mais aussi les lettres taxées. Il était membre à vie de l'American Philatelic Society et membre de son Comitté d'Expertise, Fellow de la Royal Philatelic Society de Londres. Il rejoignit l'Egypt Study Circle en 1949 et en devint président en 1977 et ce pendant vingt ans.
Peter SMITH fut aussi et surtout auteur de:




l'ouvrage principal présentant l'ensemble de la philatélie et de l'histoire postale d'Egypte. Ce fut ce livre fondamental qui m'incita à commencer à étudier et collectionner l'histoire postale d'Egypte.




"Requiescat in pace Peter SMITH , you miss us"

-=-=-=-=-=-=-=-=-=-=-

*- HAITI PHILATELY – Vol.XXXX:4 Whole 160 DECEMBER 2015 - La revue de la Haiti Philately Society . En dehors des rubriques habituelles concernant la vie de l'association:
  • « Haitian disaster mail – Hard to find ! » par Wolfgang WINDEL
  • « When was the 1898-99 series issued ? » par Mike PARKER
  • « The Miragoave postmark » par Peter C, JEANNOPOULOS
  • « Artistic haitian envelopes part 6 – A funny registred calendar and two nice HAPAG Examples » par Wolfgang WINDEL
  • « Windel's column : The 19th century is still alive in Jacmel » par Wolfgang WINDEL
  • « The slave trade – Thomas Perrionet Thompson – First Governor of Sierra Leone 1808-1810 » par Andree DAVIES
  • « Ham radio – International amateur radio » par Andree DAVIES
  • « Exotic destinations part 2 – From Haiti to Sudan, Surinam,Japan and Yugoslavia » par Wolfgang WINDEL
  • « Colourful Leconte issue of 1912 – Table of town marks » par Wolfgang WINDEL