samedi 31 décembre 2011

(166) - DIAMANT BELGE

Enveloppe  envoyée en Belgique
-  affranchie par un timbre type femme fachi (Y&T n°273) à 1.50FF
- tarif de la lettre du 1er échelon (jusqu'à 20g.)
pour l'étranger du 1er Aout 1926

Découverte récemment cette enveloppe, au format carte de visite, a échappé à l'oblitération en France.
En Belgique le timbre a été annulé par une oblitération "diamant" muette quant au nom de la ville, mais portant quand même une date (20 I 1932 verticalement).
Cette marque semble avoir eu une durée de vie assez longue puisque Dominique en signalait une en 1961 (avec date horizontale) sur son blog en 2009.

mercredi 28 décembre 2011

(165) - CE PLI VOUS A ETE DISTRIBUE, ...

... malgré une adresse imprécise".



On connaissait déjà l'étiquette "Pli non distribuable". Personnellement je découvre celle-ci, collée sur un courrier adressé à mon ancienne adresse et acheminée sur la nouvelle (dans la même commune) deux mois après la fin de mon abonnement au "changement d'adresse".
Merci La Poste! Quand cela fonctionne bien, il ne faut pas hésiter à le dire.

lundi 26 décembre 2011

(164) - PRECURSEURE ?

C'est en triant un lot d'enveloppes que je suis tombé sur celle-ci. J'ai failli l'envoyer dans le sac des drouilles quand j'ai constaté le mauvais état dans lequel elle est.

 Lettre expédiée par avion en Suède le 10 Octobre 1930 du bureau Annexe 2 de Paris XIV Rue Liard 
- affranchie par un timbre à 2.00 FF "Moulin de Daudet" (Y&T n°311) et d'un type Semeuse à 0.25 FF (Y&T n°235)
- matérialisant le tarif  du 1er échelon (jusqu'à 20g.) de la lettre pour l'étranger à 1.50 FF augmenté de la surtaxe aérienne pour l'Europe à 0.75 FF.

C'est en regardant les dégats figurant au dos que j'ai été interloqué par la bande brunâtre horizontale. Ce type de "salissure" j'ai l'habitude de le rencontrer souvent. Il s'agit des traces de l'adhésif des enveloppes avec fermeture autocollante. Pour éviter la détérioration des enveloppes qu'ils veulent garder les collectionneurs ont l'habitude de découper les deux rabats. Personnellement je vois ce type de fermeture depuis les années 1970, je pense. Mais là l'enveloppe a circulé en 1936.
Examinant plus soigneusement le dos de l'enveoppe je me suis aperçu qu'une mention gauffrée aparait en bas.


 Elle indique un nom de marque "ADHESA" et "BREVET 755733". Je n'ai pas été capable de retouver ce brevet sur le site de l'INPI qui ne remonte pas si loin dans le temps.
Une recherche sur les moteurs apropriés d'internet semble prouver que la marque "ADHESA" existe encore et qu'elle fabrique toujours des objets auto-collants (ici ou ).

Finalement, 75 ans après son utilisation, il semble qu'au delà de son aspect peu esthétique, la chimie du produit autocollant (de l'époque) ne soit pas tellement destructeur pour le support.

Je serai intéressé de savoir si l'une ou l'un d'entre vous a rencontré une enveloppe autocollante antérieure à 1936.
Peut être pas précurseure mais surement pionnière.

dimanche 18 décembre 2011

(163) - EXPO 1931 OBLITERATION MECANIQUE TARDIVE

Lettre à destination de l'Uruguay affranchie par un timbre type "femme fachi" à 1.50 FF
Tarif du 1er échelon de la lettre simple (jusqu'à 20 gr.) pour l'étranger (tarif du 01/08/1926)
Départ le 18/11/1931 arrivée le 04/12/1931

Ce n'est pas tellement la destination inhabituelle de cette lettre en piteux état (réparée) qui m'a incité à l'acheter, après tout j'avais déjà trouvé mieux me semble t il.
En effet en regardant l'oblitération je me suis rendu compte que la date était bien tardive, trois jours après la fermeture de l'exposition (Vérification faite sur WIKIPEDIA ) .
C'est aussi à ma connaissance la date la plus tardive que j'ai recensé sur toutes les oblitérations (ici celle d'une machine de type FLIER).

Je ne plains pas mes 3 euros de dépense...

lundi 12 décembre 2011

(162) - UN NOUVEAU TYPE DE CACHET A DATE ?

GENERALISATION OU INITIATIVE LOCALE ?




DIAMETRE 29 MM


A CONFIRMER PAR D'AUTRES DECOUVERTES

dimanche 11 décembre 2011

(161) - SEULE DE VERSAILLES AU LUXEMBOURG


Carte postale expédiée de Versailles pour le Luxembourg le 11 Aout 1931 
- Tarif "spécial" pour le Luxembourg du 1er Juin 1928 (effectif jusqu'au 31/07/1937) de 0.50F matérialisé par un timbre au type "femme fachi" (Y&T n°272).

P.S.: Marcorse pose une bonne question dans les commentaires ci-dessous ...
Ma réponse est ..."Merci de me l'avoir posé ..."
Selon ma source ( et je suppute que nous avons la même, la mienne est partiellement photocopillée) le tarif de "Imprimés pour l'étranger" (par 50g) de 0.30FF  existe. Mais encore eusse-t-il fallu que la-dite mention "Imprimé" soit mentionnée sur le-dit support. Ce qui n'est pas le cas. Encore un exemple ou les usagers de ce (encore) service public confondent l'objet matériel et l'objet postal de leur envoi. Nous pouvons raisonnablement penser que l'expéditeur étranger touristique se contente de lire et de comprendre au 1er degré les instructions affichées dans le bureau de poste.
Ceci dit, pour moi, il existe donc un nouvel objet de désir à chasser : l'imprimé pour l'étranger de 50 grammes maximum au tarif de 0.30 FF et matérialisé par deux timbres "femme fachi" (Y&T n°270) à 0.15 FF. Sniper à votre arme ! 

vendredi 11 novembre 2011

(160) - VOUS CONNAISSEZ LA DERNIERE ?

Non ? Et bien la voici !

En effet, le 11 Aout 1926 est la dernière date connue, de votre serviteur, de l'emploi du cachet à date "Saint Maixent  Deux Sèvres"
Cette "meilleure dernière date" (de près de 2 mois et demi par rapport à la précédente), de facto, conforte la "meilleure première date" de celui "Saint Maixent l'Ecole Deux Sèvres" du 8 Octobre 1926 (il est présenté ici ).
L'écart de deux mois séparant ces deux dates laisse encore l'espoir d'améliorer la réduction de l'intervalle les séparant ...

dimanche 30 octobre 2011

(159) - REVUE DES REVUES - 3EME TRIMESTRE 2011

REVUES TRIMESTRIELLES DE LANGUE FRANCAISE

*- LES FEUILLES MARCOPHILES - La revue de l'Union Marcophile  - Le n° 345 - 3 ème trimestre 2011 contient entre autres:
  • « Certains Ports Payés ornés ont de vrais airs de famille » par A. De La METTRIE
  • « Les oblitérations des C.R.S.F. » - par Patrick LAVENAS
  • « Les Field Post Office (FPO) anglais autour de la crise de Suez en 1956 – par Pascal LEVIN – Un très bel article sur la poste militaire anglaise pendant la « crise de Suez ».
  • « Colis Postaux en Alsace et en Moselle durant l'entre deux guerres – Quelques marques spécifiques vues sur les bulletins d'expédition » par Laurent BONNEFOY
  • « Quand les facteurs ruraux prenaient le train » - par Gilbert DOURON et Gilles LAPASSET – Autour des imprimés n°747 et 747bis « Part des facteurs locaux et ruraux » - dans le cadre de l'Atelier Histoire de la Poste en Milieu Rural


*- DOCUMENTS PHILATELIQUES -N°209 – 3 ème trimestre 2011 - La revue de l'Académie Française de Philatélie.
  • « La naissance postale de Beausoleil » par Wolfgang MAIER
  • « Les taxes argentines sur les lettres de France (1857-1878) » par Jean-Louis BOURGOUIN et Robert ABENSUR
  • « La présence Suisse en Algérie » par Henri GRAND
  • « La poste militaire du territoire de Memel dans le contexte des territoires à plébiscite (1920-1923), à travers les «fonds Moscou » du « Service historique de la défense » par Bernard JUSSERAND
  • « Pneumatique de Marseille en poste restante » par Robert ABENSUR

REVUES TRIMESTRIELLES DE LANGUE ANGLAISE


*- HAITI PHILATELY – Vol.XXXVII:3 Whole 147 SEPTEMBRE 2011 - La revue de la Haiti Philately Society . En dehors des rubriques habituelles concernant la vie de l'association:
  • SUITE A UN PROBLEME POSTAL LA REVUE NE M'EST PAS ENCORE PARVENUE. J'EN RENDRAIS COMPTE DANS LA PROCHAINE REVUE DES REVUES






En dehors des rubriques habituelles concernant la vie de l'association:
  • « Egyptian Booklet Panes » par Peter A.S. SMITH – sur les timbres de carnets séparés et utilisés ,
  • « Constanta-Alexandria-Constanta 1907-1939 » par Lucien TOUTOUNJI – des compléments d'informations sur cette ligne maritime roumano-égyptienne
  • « Stamps and Rates: 50 millième Surcharge High Value on Cover » par Edmund HALL – les utilisation du timbre de 50 piastres émis pour le 58ème anniversaire du Roi Farouk de 1926 et surchargé 50 millièmes en 1932
  • « Notes on Some Alexandrian Names » par Mike MURPHY – Extraits d'une revue égyptienne publiée en français en 1964 « Les Cahiers d'Alexandrie » l'explication des noms des quartiers d'Alexandrie que l'on peut trouver sur les oblitérations.
REVUES TRIMESTRIELLES DE LANGUE PORTUGAISE

*- CFP – N° 432 JUIN 2011 - La revue du Clube Filatelico de Portugal . Entre autres ...
  • « O correio para Rio Grande do Sul – Um corréio extraordinario de Rio Grande do Sul para Porto Alegre » par Luis FRAZAO – un courrier extraordinaire de Rio Grande du Sud pour Porto Alegre
  • « The repatriation of the WWI German and Austrian internees in portuguese India » par Joao Paulo NAZARE COTA – Le rapatriement des prisonniers civils (marins, passagers des navires, personnels des compagnies industrielles ou commerciales et leurs familles) détenus en Inde Portugaise. Les derniers virent à nouveau leur pays en Avril 1920.
  • « Correio Aéreo de Angola e Moçambique – As emissões locais de vinhetas » par Elder Manuel PINTO CORREIA – Le courrier aérien de l'Angola et du Mozambique , les émissions locales de vignettes
  • « Algumas palavras sobre o Dr. Henrique ANACHORETA » par fernando BERNARDO – A propos d'un grand collectionneur et auteur philatéliste portugais du XIXème siècle
  • « Tematica de telecomunicações » par Carlos KULLBERG – Thématique « Télécommunications »
  • « A pesquisa em Filatelia Tematica » par Luis Manuel S. FERNANDES La recherche en philatélie thématique
  • « Corrieo aéreo acidentado salvados, do avião PA 151 » par Carlos Pedro SANTOS – L'accident du Lockheed 049 Constellation « Clipper Great Republic » N88846 du vol PA151 de la Pan-Am parti de Johannesbourg le 22 Juin 1951 n'arriva pas à New-York. Il fut retrouvé aux environs de Sanoyie au Libéria. Des 40 passagers et membres d'équipage il n'y eut aucun survivant. Du courrier fut récupéré.
  • « As mal amadas ATM's (3) » par Francisco GONCALVES DOS SANTOS – la suite des articles ur les vignettes de distributeur.
  • « Historia de algumas mulheres célebres que mais se destacaram na época da Republica vistas atravès da filatelia (1a parte) par América REBELO – Histoire de femme s célèbres qui se distinguèrent dans la vie politique (surtout pour le droits des femmes) à l'époque de la République.

REVUES AYANT UNE AUTRE PERIODICITE EN LANGUE FRANCAISE


*- LE TIMBRE FISCAL N°96 – JUILLET 2011 – Revue de la Société Française de Philatélie Fiscale.
En dehors des rubriques habituelles concernant la vie de l'association et de courtes notes illustrées concernant:
  • « Partenariat signé entre la SFPFet la Fédération Nationale de Pêche en France » - cet article annonce la parution prochaine du « catalogue des timbres fiscaux et vignettes fédérales de pêche – un siècle de cartes de pêches » par Jean-Jacques BARTHELEMY, Daniel SPANO et Yves MORELLE. Ce catalogue devrait paraître en Novembre 2011.
  • « Carte d'identité pour « Travailleur indigène » » et « Carte d'identité et de circulation pour travailleurs coloniaux et étrangers » par Michel HOSTE
  • « La première série fiscale unifiée à l'épreuve des faussaires » par Yves Maxime DANAN – Très bel article présentant cette série de timbres fiscaux remplaçant les timbres sectoriels et qui suite aux attaques des faussaires sur ses plus grosses valeurs a du changer de fond de sécurité.
  • « Le timbre à 50 Nouveaux Francs des Affaires etrangères (AE23) » par Yves MORELLE – Ce timbre est en fait une des plus belles et plus rares variétés (2550 exemplaires) de la philatélie fiscale française.



*- CARTES POSTALES ET COLLECTION – N°250 – Septembre - Novembre - ( http://www.lalibrairiecartophile.fr ) - Au sommaire:
  • « Stop c'est rouge » par Dominique ALLOUIS – Le rouge en cartes
  • « L'Orens théatre » par Bruno de PERTHUIS – Suite et fin.
  • « Le bourg d'Aubourg: Gonneville-la-Mallet (Seine Maritime) » par Thierry CHARDONNET

dimanche 16 octobre 2011

(158) - UNE BELLE PAIRE ...

Il y a quelques jours j'ai repéré et acheté cette enveloppe d'apparence bien modeste sur mon site de vente en ligne préféré.


Lettre du Caire pour Sheffield (Angleterre) du 22/07/1907
- affranchie par une paire de timbres à 5 millièmes (Y&T n°41)
- tarif du 1er échelon de la lettre pour l'étranger 

Elle n'a rien d'engageant, même pas son prix de 12 euros qui pour une telle pièce (sans sa particularité) serait sur-évalué.
Cependant le vendeur, faisant bien son travail, a mis des scans de bonne qualité permettant de bien apprécier les détails, y compris ceux des timbres.


Et c'est de là que vient la bonne surprise que j'ai pu confirmer à la réception de la lettre. Cette paire de timbres est issue d'un carnet! On peut le constater en observant les traces du massicotage sur les bords latéraux des deux tmbres. Il y a même un léger décallage de la découpe vers la gauche.

Ce timbre a été émis en carnet de 24 timbres (4 feuilles de 6 timbres chacune) en 1903 au prix de 121 millièmes au 01/01/1903. A cause de ce millième supplémentaire il a connu un relatif insuccès. Il en fut de même pour le carnet de 24 timbres de 3 millièmes orange vendu 73 millièmes.
Une circulaire de 1907 a ensuite autorisé la vente au détail des timbres à 3 millièmes de carnet. Il y en a probablement eu une aussi pour le 5 m. En 1911 une autre circulaire autorise la mise en vente du carnet à 120 m. car un second carnet à ce prix contenant des publicités en "interfeuille" est mis en vente.
Ces timbres étaient imprimés en Grande-Bretagne par "De La Rue & Sons" en feuilles de quatre panneaux de 60 timbres (10 horizontalement sur 6 verticalement). Depuis 1902 ils sont imprimés sur un "chalk-surfaced paper" c'est à dire un papier dont la surface contient de la craie (ou équivalent) et donne une impression plus fine. Je pense que c'est ce que l'on appelle chez nous un "papier couché".

C'est à partir des panneaux de 60 timbres, par massicotage que l'on confectionnait les feuilles de carnets. C'est pour cela qu'une fois assemblés les timbres étaient positionnés verticalement et que les découpes rectilignes se trouvent sur un des cotés verticaux de chaque timbre.
Il n'existerait qu'un ou deux carnets connus de chaque timbre dont un "specimen" du 5 m. (prix de 5000 à 7500 dollars en 2001) , et quelques feuilles de 6 timbres (500 dollars). Je n'en n'ai jamais vu et la documentation ne montre que les couvertures, sauf pour le specimen dont un panneau a été détaché.
Les timbres détachés sont connus, pas forcément rares si on les cherche, mais il y a toujours le doute du bidouillage.


Potentiellement des lettres affranchies avec ces timbres de carnet ne sont pas rares. Seul, le timbre à 5m correspond au tarif du 1er échelon de la lettre à l'intérieur du pays. Celui de 3m. au tarif local de la lettre.
A ma connaissance aucun des grands catalogues généralistes ne mentionne cette particularité.

dimanche 2 octobre 2011

(157) - VARIETES DE PHOSPHORE

(N'oubliez pas de cliquer sur les images pour les agrandir)



Découvertes le mois dernier dans un petit paquet d'enveloppes récupérées dans la poubelle, ces deux petites variétés de phosphore.


La première sur un prêt-à -poster, une tâche trapézoidale, probablement accidentelle par la "fuite" d'un encrier.


N'étant pas expert dans l'art de prendre des photos avec une lampe UV et un apareil sans débrayage manuel, j'ai tracé les contours aproximatifs des bandes et du trapèze phosphorescents.

Quant à la seconde ... il n'y a rien à voir. Puisqu'en effet il n'y a pas de marquage phosporescent. Pour s'en rendre compte le voici au dessous d'un de ses semblages.

Malheureusement il a subi une opération odontologique  qui l'a défiguré...

Tout cela est à faire confirmer par un expert biensûr.
Pour tout savoir sur les bandes de phosphores et leurs variétés: un blog et un forum.

lundi 26 septembre 2011

(156) - NOTES DE LECTURE – GERMANY 1872-1900



GERMANY 1872-1900 – A philatelic &Postal history Handbook of Germany and her colonies – Compiled by Darryl HINTON BLAKER – Album Publishing Company Inc. Raleigh, North Carolina USA – 1996 – 238 pages y compris un index. C'est tellement rare et précieux que cela mérite d'être mentionné. Le texte est en anglais. Les illustrations sont en noir et blanc. Il s'agit en fait d'une compilation d'articles publiés dans diverses revues par l'auteur qui est décédé avant la parution de cet ouvrage. Cet ouvrage ne contient aucune cotation, aucun indice de prix. Je ne trouve pas cela pénalisant.

Disponible actuellement sur un site de vente sur internet pour environ 40 US$ port inclus, soit environ 30 Euros.

J'ai pris un réel plaisir à lire cet ouvrage dont le sujet m'est totalement étranger. Il commence par une présentation du contexte historique et des systèmes postaux existant en Allemagne avant l'unification de 1872. Y sont exposés les circonstances politiques et économiques, le développement des postes des divers Etats et en particulier le service postal des Thurn et Taxis, les monnaies utilisées, les principaux tarifs, l'Union Postale Austro-Allemande, les postes privées, la création de l'Union Postale Universelle etc ...




Le corps principal du livre aborde la période objet de l'étude, la première période de l'Allemagne c'est à dire des timbres marqués « Deutsche Reichs-Post ».
Tous les timbres y sont présentés en indiquant les valeurs faciales, les numéros du catalogue Michel, les différentes couleurs, les années de production ainsi que les principales variétés d'impression et les défauts de planches.


 
Les marques postales utilisées, y compris celles des différents Etats Allemands provenant de la période précédente sont distinguées selon leurs formes (circulaires, rectangulaires, fer à cheval) mais aussi selon les services spéciaux (gares, pneumatiques, arrivées, commémoratifs). Plusieurs cartes montrent les réseaux des chemins de fer.




En suite sont exposées les histoires postales des différentes colonies et bureaux à l'étranger. Toujours selon le même plan: les timbres et leurs éventuelles surcharges, les oblitérations des bureaux existants sur la période.
La poste maritime, complément indispensable, est présentée par compagnie maritime et montre les oblitérations utilisées. La poste navale est elle aussi évoquée.

En appendice on trouve:
  •  un glossaire allemand/anglais des termes philatéliques,
  • une liste des abréviations utilisées sur les marques postales manuscrites ou au tampon et leurs traduction en anglais,
  • la liste des bureaux de poste français d'Alsace et Lorraine incorporés dans la Reich Post en 1871 (avec les noms français différents si il y a lieu), j'en ai compté 211 ...,
  • la liste de tous les bureaux de poste des colonies et bureaux étrangers.
Ayant accumulé un peu de retard (j'ai acheté ce livre en 2006), j'ai abordé la lecture de ce livre avec un peu de réserve, en me disant il faut m'en débarrasser et passer à autre chose. En fait j'avais tort. C'est un très bon ouvrage de vulgarisation. Si je ne vais pas me lancer dans la philatélie allemande pour autant, je vais le garder car il contient de nombreuses informations qui pourraient m'être utiles dans le futur.

dimanche 4 septembre 2011

(155) - LETTRE (PRESQUE) MAXIMUM

Il est une discipline de la philatélie un peu méconnue, la maximaphilie. Elle consiste à assembler sur une carte postale, côté vue, un timbre et une oblitération ayant tous les trois le maximum de concordances (visuels, lieu d'oblitération, période d'émission, etc ...). A ma connaissance cette discipline ne s'intéresse qu'aux cartes postales.
Or il est parfois possible de trouver des enveloppes répondant aux mêmes critères. En voici un exemple.


Lettre du Caire pour New-York (USA) - affranchie d'un timbre
à 1 piastre (Y&T n°34)
- tarif du 1er échelon de la lettre pour l'étranger
(de 1908, pour 20 g.)
- oblitération de l'hotel Shepheard's au Caire
du 25 Novembre 1912 à 17h00
(type ESC-HS-7 connue de 1907 à 1930)
-  au dos oblitération du Caire "bureau" C à 17h30, en transit
- pas d'oblitération à l'arrivée aux USA

Un des intérêts de cette lettre est que l'enveloppe est à l'entête de l'hotel où elle a été postée et dont le "logo" reprend le sphinx et la pyramide comme le timbre.


De plus cette enveloppe était toujours pourvue de son contenu, lui aussi portant la même illustration.

Malheureusement, probablement parce qu'elle avait été ouverte "sauvagement", cette enveloppe a été raccourcie en haut et re-scellée.

dimanche 21 août 2011

(154) - UNE BELLE INCONNUE A CLERMONT FERRAND

J'ai déjà eu l'occasion de montrer une oblitération mécanique avec slogan de l'Exposition Coloniale de1931 non repertoriée dans l'édition 1994 du catalogue de Gérard DREYFUSS. Il s'agissait d'une oblitération de "Port-Payé" au type KRAG du bureau de Paris XIII.

Quelques semaines après j'ai eu la surprise de tomber sur cette enveloppe.


En cherchant dans ma liste si je possédais déjà cette marque, je me suis rendu compte que Clermont-Ferrand n'aurait eu pas de machine KRAG avec cette empreinte. Pensant à une erreur de saisie de ma part, j'ai vérifié à nouveau dans le catalogue et je ne l'y trouve pas.
J'en suis étonné. La première marque non répertoriée étant une "PP", cela pouvait se comprendre. Elles servaient généralement pour des envois en nombres non-affranchis et il ne devait pas y en avoir tous les jours, même à Paris XIII.
A Clermont-Ferrand sur du courrier normal, cela aurait dû être plus fréquent et donc connu.

Autre surprise, outre sa qualité exceptionnelle, cette marque est datée du 19 Février 1931. Cela en fait la première date connue (de moi) de toutes les oblitérations mécaniques tous types confondus avec slogan de l'Expostion, la seule en février 1931. Les autres étant de Mars.

Je serait ravi de connaitre son numéro de catalogue et sa cote dans l'une des éditions suivantes du catalogue.

vendredi 12 août 2011

(153) - LE SPHINX EST PASSE CHEZ MOI ... (mise à jour)

En musique on appellerait cela du "crossover", un mélange de genres. C'est avec plaisir que j'ai trouvé pour quelques euros cette lettre anodine et apparemment sans intérêt.


Lettre de Saint-Maixent L'Ecole (Deux Sèvres) pour Niort 
Affranchie par un timbre type Marianne de Muller à 25 Francs (Y&T n°1011C)
Tarif de la lettre simple du 6 Janvier 1959
Oblitération mecanique SECAP du 12 Mai 1959 épargant le timbre
celui ci est annulé d'une griffe linéaire "NIORT RP" à l'arrivée


Son principal intérêt est, pour moi, l'entête illustrée de cette enveloppe qui représente le motif de ma série de timbres égyptiens préférée ... et en plus cette lettre a son origine dans ma ville de naissance et de résidence actuelle. Qui dit mieux?

Je n'ai pas encore repéré l'implantation de cette brasserie qui n'existe plus, mais je ne manquerais pas de vous en informer dès que je le saurai.

Mise-à-jour du 21/08/2011: Je sais maintenant où était cette brasserie (usine). Elle n'existe plus. La place a été "récupérée" par une agence bancaire et des logements. 

vendredi 5 août 2011

(152) - REVUE DES REVUES - 2EME TRIMESTRE 2011

REVUES TRIMESTRIELLES
REVUES TRIMESTRIELLES DE LANGUE FRANCAISE
*- LES FEUILLES MARCOPHILES - La revue de l'Union Marcophile - Le n° 344 - 1er trimestre 2011 contient entre autres:
  • « Lettres en port payé d'origine et à destination rurale pendant la période du Décime supplémentaire » par J.-F. Estel – Tout est dans le titre (Il me semble avoir déjà lu ce nom quelque part ...:-) Salut Doudad !)
  • « Télégraphie : marque d'essai du bureau de la rue de Gramont » par J.-L. NARJOUX – sur une marque horadatrice qui a souvent intrigué les marcophiles et historiens postaux. De plus elle concerne aussi l'Egypte ...
  • « Atelier Rebuts : destinataires absents, lettres en instance et plaisirs marcophiles » par Gilbert. DOURON – Sur le traitement des lettres dont les destinataires sont absents.
  • « Les sections sanitaires automobiles et les marques associées pendant la Grande Guerre » par Jean-Luc QUENEC'HOU.
  • « Quand la boîte mobile de Boyardville prenait la mer » par Jean-Roger PAIN et – Gérard GAUDUCHON – Histoire des correspondances entre la Rochelle, l 'Ile d'Aix et l'Ile d'Oléron au moyen du boite mobile attachée à un vapeur cotier.
  • « Data-Matrix » par Gilbert DOURON et Raymond. SENE – sur ce nouveau code bidimensionnel à lecture optique composé de petites cases noires ou blanches que l'on trouve de plus en plus sur les courriers « industriels » et sur les timbres personnalisés.
  • « Quelques centimes dans une boîte rurale » par Jean-Marc DRIGUET et Denis PINHAS – Sur les lettres de poste rurale dont le montant de l'affranchissement en numéraires est déposé dans la boîte.
  • « Les vaguemestres d'étapes du Maroc type convoyeur » par Jean-Marie. MERCIER.
  • « Ces machines qui font de la résistance » par Sylvain PEYRACHON – Sur les oblitérations type SECAP ou MEGRAS qui sont encore utilisée avec indication géographique en clair (au lieu du code ROC, en 2010 et 2011

*- DOCUMENTS PHILATELIQUES -N°208 – 2 ème trimestre 2011 - La revue de l'Académie Française de Philatélie.
  • - « Djibouti, l’affranchissement des journaux en 1901 et 1902 » par Pierre GUICHENDUC – Des affranchissements de fortune par manque de timbres, pour un tarif bien particulier.
  • « Quatre mots dans un décret et la poste gagne quinze centimes » par Arnaud de LA METTRIE – Un tarif très particulier, celui des « lettres non affranchies » des Conseils de Préfectures.
  • « La crise de Fashoda, histoire postale. » par Patrick MASELIS - Un très bel article autour de la conquête du Soudan impliquant pas moins de cinq pays.
REVUES TRIMESTRIELLES DE LANGUE ANGLAISE

*- HAITI PHILATELY – Vol.XXXVII:2:X Whole 146 JUIN 2011- La revue de la Haiti Philately Society . En dehors des rubriques habituelles concernant la vie de l'association:
  • « An update of Haiti's Air Mail » par Peter C JEANNOPOULOS – une mise à jour des premiers vols
  • « 1904 centenary issue on cover – new discoveries » par Wolfgang WINDEL - Des nouvelles découvertes concernant l'émission de 1904 du centenaire de l'Indépendance, dont les courriers affranchis sont très rares.
  • « The postcard corner » par Abdel NASSAR – la suite d'une étude sur les cartes postales
  • « Haiti's 1906 gold issue » par Peter C JEANNOPOULOS – Une étude sur cette émission surchargée et provisoire, au moment ou Haiti en grande détresse économique utilisa deux monnaies, la gourde pour l'intérieur du pays, la piastre (en or) pour les relations économiques internationales.
THE QUATERLY CIRCULAR de l'EGYPT STUDY CIRCLE - VOL. XXI N°2 N°237 – Juin 2011
En dehors des rubriques habituelles concernant la vie de l'association:
  • « Slogans on machine cancellations 1922-1959 » par Vahe VARJABEDIAN – Le début d'une étude sur les oblitérations mécaniques
  • «The Romanian Steamship Line SMR - Sequel »» par Richard WHEATLEY – des compléments d'informations sur l'histoire postale de cette ligne maritime roumaine avec l'Egypte
  • « Lehnert et Landrock » par Roman RIMONIS – Une présentation de cet important éditeur de cartes postales égyptiennes
  • « Maxicards and their postmarks » par Mike MURPHY – La carte postale maximum, c'est à dire présentant à la fois des concordances de la vue de la carte, du timbre et de l'oblitération est un objet de collection très recherchée. Le marché en expansion sur internet a vu fleurir de nombreux faux.
REVUES TRIMESTRIELLES DE LANGUE PORTUGAISE

*- CFP – N° 431 MARS 2011 - La revue du Clube Filatelico de Portugal . Entre autres ...
  • « Sobre os sellos de « Assistencia » de Timor e S.Tomé e >Principe » de Luis FRAZAO – Les timbres « Assinstencia » du Timor et de Sao tome e Principe.
  • « 1833 – O vermelho e o CM » de Adelino MELO CARAVELA – A propos d'une marque du courrier maritime
  • «  Historia postal de Angola (18) - os selos fixos de recurso « PAGO » de Elder Manuel PINTO CORREIA
  • « Um novo tipo de papel selado de 80 reis » par Jose Manuel M. CARDIA LOPES – philatélie fiscale un nouveau type de papier pour le timbre de 80 reis
  • « Subsidios para o estudo da marcophilia de Cabo Verde » par Elder Manuel PINTO CORREIA
  • «  A tarja fosforescente nas series « Paisagens e Monumentos » e « Instrumentos de Trabalho » par Carlos MAIA - etudes des barres de phosphore sur deux séries de timbres des années 70-80
  • « Feldpost / Correio Militar – Inteiros postais e postais illustrados de Natal isentos de franquia circulados durante a 1a Guerra Mundial » par Luis Miguel S. FERNANDES - Les entiers postaux allemands de Noël en franchise pendant la 1ère Guerre Mondiale
  • « Compilaçao dos sobrescritos inteiros modernos 2a parte – Tipos Especiais de Correio » par Jose Manuel CARDIA LOPES e Horacio M NOVAIS – La suite de la compilation des entiers postaux modernes
  • « As mal amadas ATM's (2) Ano Europeu do combate a pobreza e a exclusão Social » par Francisco GONCALVES DOS SANTOS – La suite de l'étude des étiquettes de distributeurs.
  • « Aves exuberantes do Brasil vistas atravès da filatelia Brasileira » - par Américo REBELO – Les oiseuax exhubérants du Brésil à travers la philatélie.
* - REVUES AYANT UNE AUTRE PERIODICITE EN LANGUE FRANCAISE


*- CARTES POSTALES ET COLLECTION – N°248 – AVRIL-JUIN 2011 - ( http://www.lalibrairiecartophile.fr) - Au sommaire:
  • « Ne m'appelez plus MANUFRANCE » de Jean-Pierre ROUBAUD
  • « Henri POL le charmeur d'oiseaux des Tuileries » par P. ARMAND – d'après des articles de presse de 1868 à 1918
  • « Le Manneken-Pis ... arrose la carte » de Xavier LANGUY
  • « L'Orens théâtre (II) par Bruno PERTHUIS


*- CARTES POSTALES ET COLLECTION – N°249 – JUIN-AOUT 2011 - (http://www.lalibrairiecartophile.fr) - Au sommaire:
  • « La carte-photo privée de studio et de l'amateur »par Paul ARMAND
  • « HUNYADI JANOS le purgatif des familles » par Jean Pierre ROUBAUD
  • « Des arbres remarquables » par Daniel ROUZAUD – et aussi article remarquable
  • « L'Orens théâtre (III) par Bruno PERTHUIS

dimanche 31 juillet 2011

(151) - NOUVELLE ETIQUETTE DE NON-DISTRIBUTION (?)

Reçu cette semaine, ce petit paquet envoyé en "Colissimo", qui est allé se promener je ne sais où...

Ce qui est nouveau pour moi, c'est cette étiquette autocollante rouge indiquant ici "FD" (= Fausse Direction).

Elle est bien différente de celles utilisées sur le courrier, même si elle comporte plus ou moins les mêmes indications.

samedi 23 juillet 2011

mardi 19 juillet 2011

(149) - COMMENTAIRES ET PARAMETRES

Je viens de modifier certains paramètres de ce blog. Je me suis aperçu que l'accès aux commentaires était limité aux "utilisateurs inscrits". J'ai donc décidé de l'ouvrir à "Tout le monde - inclut les Utilisateurs anonymes".
Par contre, pour éviter les spams et autres pertubations, j'ai maintenu la modération.

N'hésitez pas donc à vous servir de cette fonction. Y compris pour me signaler des fottes de grand-mère ou d'ortaugrafes, que vous n'hésiterez pas j'en suis sûr  à baptiser fautes de frappe.
Cela me fait toujours bizarre d'en retrouver parfois plus d'un an après.


J'en profite pour vous remercier de votre assiduité à la lecture, et plus particulièrement ceux qui par leurs commentaires en ligne ou en 'privé' ont contribué à améliorer mes connaissances en histoire postale.

samedi 16 juillet 2011

(148) - EXPO 1931 - UNE OBLITERATION MECANIQUE NON REPERTORIEE ???

J'ai acheté au début de cette année, cette enveloppe portant une marque PP (Port-Payé) délivrée par une machine KRAG du bureau de Paris XIII avec le slogan "EXPOSITION COLONIALE / INTERNATIONALE/ PARIS 1931".


A l'heure où je fais l'inventaire des oblitérations mécaniques de cette exposition contenues dans ma collection, je me rends compte que celle-ci ne fait pas partie de celles répertoriées par la "bible" des collectionneurs d'oblitérations mécaniques:


Le catalogue rédigé par Gérard DREYFUSS et édité par Yvert & Tellier en 1994.
Si je ne me trompe pas, aux pages dédiées au bureau de Paris XIII, situé à l'époque Avenue d'Italie, à celle (p.27) concernant l'année 1931 de l'exposition, cette marque n'a pas été répertoriée. 


Comme l'indique l'extrait du catalogue ci-dessus la machine KRAG du bureau semblait avoir quelques problèmes de fonctionnement. Elle semble lisible en Mars et Avril 1931, moins après.


En voici un exemple en Juin.

En Juillet elle n'était pas au mieux de sa forme et certaines parties étaient déformées. Ayant potentiellement peu servie sous cette forme PP, elle pourrait être d'une relative rareté.
Une nouvelle version du catalogue semble avoir été éditée en 2004. Si l'un des lecteurs de ce blog l'a en sa possession peut-il vérifier si cette marque a été repertorié dans cette édition. Par avance je l'en remercie.
Sinon il va falloir que j'attende l'édition 2014...

P.S. du 17/07/2011: En messagerie privée Laurent me précise "La 3e édition du "catalogue Dreyfuss", parue en 2004, répertorie bien, sous le n° A 13203P (et avec une cote de 50 €), cette oblitération mécanique en port payé.". Merci Laurent!
Donc, c'est juste que ma documentation n'est pas à jour. Et celle-ci le restera encore quelques temps car elle ne me sert qu'occasionnellement.

P.S. du 18/07/2011: En messagerie privée Laurent me précise, , suite à une de mes questions, " Il a dû y avoir une seconde édition du "Dreyfuss" en 1999 (avec des premières cotes en euros). La dernière, celle de 2004, est confidentielle au point que l'éditeur est injoignable (un correspondant a essayé). Il faut préciser que l'ouvrage était vendu 88 euros et que les annonces parues dans la presse philatélique à l'époque ont été discrètes...".
J'écris cela en réaction au commentaire de Lulu ci-dessous.
Car personnellement, l'exemplaire du catalogue en ma possesion m'a été offert par une amie (Merci encore Françoise) après qu'elle eut acheté l'édition 2004. Plusieurs fois cette "dernière" édition  a été citée par des intervenants sur les forums philatéliques francophones que je fréquente (voir colonne de gauche). J'ignorais complètement qu'il y eut une 2ème édition en 1999. Pour moi l'idée d'une édition décennale avait du sens, et je ne m'en étonnais pas.

A titre indicatif je cherche d'occasion cette édition 2004 sur D ... mon site de collectionneurs favori depuis environ 3 ans, en vain.
Je précise aussi: à défaut d'en avoir trouvé dans les points de vente habituels, y compris sur internet. Je note au passage que l'éditeur de la 1ère édition ne propose aucune de ces éditions dans sa bibliothèque philatélique alors qu'il propose d'autres très bons ouvrages sur les oblitérations mécaniques (que je n'ai pas encore lu mais si je respecte mon planning je devrais le faire avant la fin de l'année).
Je comprends parfaitement qu'une édition de catalogue ne soit jamais à jour. J'essaie d'en constituer un moi même. Plus exactement je fais un inventaire. Le catalogue n'est qu'un vague projet. 

vendredi 15 juillet 2011

(147) - NOUVELLE ETIQUETTE DE SERVICE "ENSEIGNE"

Aujourd'hui je suis allé chercher à mon bureau de poste un courrier recommandé en provenance du Brésil qui avait été présenté en mon absence.


Ce n'est qu'en rentrant que je me suis aperçu que l'enveloppe portait au dos une petite vignette (2 X 3 cm) indiquant le jour de passage du facteur.

Ce qui m'a intrigué aussi c'est le libellé "Enseigne".
Une rapide recherche sur internet m'a fait trouver une page du site de La Poste d'où il ressort que "L'enseigne-La poste" est le nom commercial du réseau des bureaux de poste.
Il s'agit pour moi d'une nouveauté relativement récente. Je vais chercher régulièrement des courriers recommandés et c'est la première fois que je trouve cette étiquette.
Je me demande aussi si l'étiquette avec code-barres du dos de l'enveloppe n'est pas aussi d'origine française. Un re-indexation du courrier à son entrée sur le territoire?

dimanche 10 juillet 2011

(146) - UN FACTEUR A L'OPERA

Hier soir, Samedi 9 Jullet 2011, j'ai pu écouter sur France Musique la retransmission de l'opéra "Il postino" ( Le facteur) du compositeur mexicain Daniel CATAN.
Cette oeuvre inspirée du film "Il postino" du réalisateur américain Michael RADFORD, lui même tiré du roman de l'écrivain chilien  Antonio Skármeta "Ardente Patiencia" (Traduction en francais, "Une Ardente patience", Ed. du Seuil), lui même contant l'histoire de la rencontre d'un jeune facteur et du poète chilien Pablo NERUDA lors de son exil dans une île italienne dans les années 60.
Je ne suis pas fanatique d'opéra, loin de là, mais j'ai pu écouter cette oeuvre sans m'ennuyer.
Pour être objectif, tout le Monde n'a pas aimé...
Pour vous faire votre propre idée, vous pouvez l'écouter pendant un mois sur le site de France Musique.
Vous pouvez aussi en voir et écouter quelques extraits du spectacle et des répétitions sur le site du Théatre Musical du Chatelet à Paris pendant une durée indéterminée.
Il existe sur le net quelques extraits de la représentation qui a eu lieu à l'Opéra de Los Angeles.

dimanche 3 juillet 2011

(145) - IN MEMORIAM: UN HEROS DE L'INDEPENDANCE HAITIENNE (NOTE MODIFIEE)

[Le titre précédent de cette note ne me plaisait pas, je l'ai modifié. J'en ai profité pour la compléter.]

Il n'est pas fréquent de trouver en France une pièce d'histoire postale se rapportant à l'histoire d'un pays qui fait l'objet d'une collection. C'est pourtant ce qui vient de m'arriver en recevant en cadeau (*) la lettre ci-dessous.

Lettre affranchie à 0.46 Euros (soit 3.00 Francs),
soit tarif de la lettre du 1er échelon pour l'intérieur (du 18/03/1996 au 31/12/2001).
Le tarif exprimé en euros l'est par anticipation
au passage officiel à la monnaie unique  au 01/01/2002

Elle porte une empreinte de machine à affranchir (E.M.A.) détenue par le Lycée Professionnel Toussaint LOUVERTURE de Pontarlier .
Or Toussaint LOUVERTURE est le héros principal  de l'indépendance de Haïti. Pourquoi un lycée français porte t il son nom?
La réponse est liée à la situation géographique de ce lycée. En effet en 1802, après sa défaite face aux troupes du corps expéditionnaire de St Domingue commandé par le général LECLERC, Toussaint LOUVERTURE est emprisonné et déporté en France où il fut enfermé au Fort De Joux à quelques kilomètres de Pontarlier. Il y décéda de maladie quelques mois plus tard.


Ce fort avait fait l'objet d'une émission de timbre le 5 Février 1965. Il représentait la plus forte valeur de la série touristique (Y&T n°1441).


Sa valeur correspondait au tarif du 1er échelon (jusqu'à 20 grammes) de la lettre recommandée pour l'intérieur (tarif du 18/01/1965 au 31/07/1966). 


Toussaint LOUVERTURE avait fait l'objet d'un cachet commémoratif en 1991 à Pontarlier.

Plus anonymement il figure sur le timbre français commémorant en 1998 les 150 ans de l'abolition de l'esclavage. Ce timbre était dessiné par le peintre d'origine haïtienne Hervé TELEMAQUE.


En Haïti Toussaint LOUVERTURE a été "timbrifié" de nombreuses fois.
La première était en 1904 dans une série représentant les héros de l'indépendance où il figure sur deux valeurs (2c. et 5c. Y&T n°78 et 79). Ce dernier présente une variété de case, à priori constante, dite "avec la moustache" que l'on voit sur le timbre du haut à droite. La position n'est pas connue car aucune feuille intacte ne semble exister. Je reviendrai sur les timbres de cette série, une des plus méconnues de l'histoire postale haïtienne.
La dernière fut en 2003 pour commémorer le Bicentenaire de sa mort. Six timbres, de valeurs à 1, 2, 3, 5, 6, 10 gourdes et un feuillet souvenir à 15 gourdes. Ce fut aussi la dernière émission de timbres de la République d'Haïti à ce jour. Elle a été imprimée par l'Imprimerie des Timbres-poste et des Valeurs Fiduciaires (I.T.V.F.) située à Boulazac, en Dordogne.

En dehors de Haïti et de la France Toussaint LOUVERTURE a fait l'objet d'émissions de timbres en Amérique centrle au du Sud et en Afrique.

 A Cuba un timbre a été émis pour le Bicentenaire de la Révolution Haïtienne.

Au Dahomey (actuel Bénin) c'est en 1963 que 3 valeurs furent émises pour le 160ème anniversaire de sa mort.

(*) Je remercie Laurent, qui ne va pas tarder à me préciser la machine utilisée.
PS: Comme je m'y attendais Laurent n'a pas tardé à m'envoyer les précisions souhaitées: "C'est le modèle "SM 22" de chez NEOPOST. Il a été agréé le 14 janvier 1998. La première date observée d'une empreinte délivrée par une machine de ce type est le 25 juin 1998."
D'autre part Lulu, par les commentaires ci-dessous a lui aussi précisé le modèle de la machine et indique une source documentaire disponible.
Merci à tous deux.