dimanche 12 avril 2009

(17) – TROUVAILLES DU WEEK-END (M.A.J. DU 12/10/2012)

Je vais presque tous les dimanches matin sur le marché aux timbres de Marseille, sur le Cours Julien. « Marché aux timbres » est un bien grand mot. Probablement pas plus de cinquante habitués le fréquentent régulièrement et le niveau des affaires reste bas. Parfois on a bien l'impression de se déplacer pour rien. Si ce n'était pas pour retrouver les ami(e)s ou les copains je crois que bien peu d'entre nous le ferait .
Ce dimanche, pour une fois il m'a été donné de trouver quelques lettres et cartes postalement intéressantes à prix très raisonnables. Elles proviennent toutes, sauf une, de la même archive. Je vous les présente ci-dessous.




Tout d'abord cette série de cinq enveloppes et de deux aéerogrammes de l'Ile Maurice portant tous des timbres d'une série sur les oiseaux.



J'ignore si la série est complète (il y a aussi un timbre au dos de l'une d'elle), mais l'ensemble m'a bien plu.


Des deux lettres ci dessus (devant) et ci-dessous (dos),



c'est indubitablement la seconde qui est la plus intéressante. En effet en 1969 elle a été taxée à l'arrivée pour un motif mentionné par écrit à coté des timbres-taxe « timbre au dos inadmis en régime international ».


Je ne saurai préciser le nombre d'enveloppes portant les timbres au dos, un peu en manière de sceau de fermeture, ni l'origine, ni la date d'oblitération, mais j'en ai vu un certain nombre. C'est la première fois que je vois une lettre taxée pour ce motif. Cela représente à mon avis une application consciencieuse et même tatillonne du règlement. Heureusement ce ne fut pas le cas en 1971 pour la lettre d'Iran.

Des trois cartes ci-dessous, c'est la dernière la plus intéressante.




En effet elle a été taxée pour insuffisance de port. On ne voit pas la mention de taxe ainsi que le montant de l'insuffisance inscrite par les postes françaises. Je pense qu'ils doivent se trouver sous l 'étiquette verte collée par la poste suédoise indiquant le montant de la taxe à recouvrer. Le tarif de la carte postale pour l'étranger était de 18Frcs depuis le 1er Mai 1951.
Cette carte est partie de Roquebrune Cap Martin (Alpes maritimes) le 22/07/1953. A l'arrivée, l'étiquette verte portant la mention de la taxe de 10 öre a été collée. Elle a dû être distribuée une première fois le 24/07/1953, mais le destinataire étant probablement absent, il en a été avisé. C'est ce qu'indique la mention manuscrite à gauche de l'étiquette verte « avis 24/7 ». Le destinataire s'étant rendu au bureau de poste le 27/07/1953 il a acquitté la taxe qui a été matérialisée par un timbre de la série courante en vigueur à l'époque, « Gustave VI Adolphe » émise depuis 1951.
Ce n'est pas si mal pour une sortie que j'avais failli annuler à cause du mauvais temps.


P.S. du 12/10/2012 - Ces pièces sont sorties de ma collection.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire